retour à la Belle des Bermudes

Propos de l'architecte M. Daniel Bombigher sur son dessin la Belle des Bermudes.

A pour intention et but de démontrer qu'à partir d'une base culturelle, d'une culture traditionnelle (à tort jetée a la poubelle en ce siècle mercantile), en prélevant à la planète terre un peu des meilleurs et plus nobles matériaux naturels sans excès et sans gachis, en utilisant ces matériaux et cet esprit traditionnel de façon réellement moderniste: il est possible de réaliser meilleur, plus beau, plus sûr, plus solide, plus facile à manoeuvrer, plus gratifiant à la vie humaine en mer, et de plus : plus rapide, que tout ce qui est actuellement proposé sur le marché.

Démontrer aussi que beau ou laid, bon ou mauvais coûte le même prix, qu'un tel projet n'est pas plus coûteux que les yachts sur le marché, et qu'il est de plus accessible à tous les motivés, par une construction individuelle si aidée de professionnels.

Ceci afin de prouver que le Modernisme tel que nous le subissons est une dictature de médiocrité, que l'esprit humain est capable de maîtriser la matière et de produire infiniment mieux en faisant l'effort de sortir du troupeau de Panurge, pour être lui-même : un homme libre, fier d'être doué d'intelligence et de créativité.

Ce projet est hors-normes, hors mode, ne tenant compte d'aucune règle de jauge périmable et sclérosante, pour le seul plaisir de jouer avec vents et vagues, le plaisir de la beauté harmonique entre hommes et océans, le plaisir du voyage libre, le plaisir de la vitesse pure.

* on peut rejoindre l'architecte au : 24 rue de Charonne 75011 Paris, France.